AGIR AVEC LES GRANDIFONTAINS N° 9

Depuis mars 2014 vos conseillers, Edith Trocmé, Robert Demougeot et Serge Lecomte, siègent au conseil  municipal du village.

Monsieur le Maire ne nous autorise pas à communiquer dans le bulletin municipal l’Echo du Lavoir ni à être secrétaire de séance en Conseil Municipal (CM). Nos interventions sont déformées ou ne figurent pas dans le compte rendu de réunion du CM.

Aussi, depuis le début de l’année nous nous abstenons lors du vote du compte-rendu de chaque réunion du conseil, en  signe de protestation.

Conseil municipal du 12 novembre 2018 :

Nomination du secrétaire de séance Après ouverture de la séance, M. le Maire précise : ‘’Le secrétaire de séance n’a pas lieu de faire l’objet d’un vote’’ et nomme M. BENOIT Christian secrétaire de séance.


Approbation du compte
rendu du CM du 31 août 2018 : 11 voix pour 3 abstentions.

Gestion de la forêt : Si la rentabilité est convenable, nous avons émis des réserves concernant les décisions de gestion plus particulièrement en matière de voirie et de détérioration des sols par les engins des entreprises qui l’exploitent.

Sur un autre registre, les responsables locaux de l’ONF nous ont confirmé que la distance de construction par rapport à la forêt est de 30 mètres. La modification en cours de notre PLU (Plan Local d’Urbanisme), pas encore validé par la CAGB, a retenu 10 mètres.

Site Multiaccueil : Il déménagera courant décembre, ce nouveau bâtiment, qui se trouve à côté de l’espace Paul Givernet, pourra accueillir 13 enfants : Coût de la construction (hors terrain) 450 000 € HT.

Journée du 11 Novembre. Cafouillage lors de la célébration du centenaire de l’armistice, pas de fanfare de Quingey,  pas d’enfants des écoles pour chanter la Marseillaise.

Route de la Belle Etoile : Certain administrés nous ont fait part de problème de livraison en rapport à la numérotation de la rue de la Belle Etoile. Nous proposons une numérotation métrique, ce point sera examiné lors de la prochaine réunion de conseil municipal.

Les Pépinières : Nous sommes intervenus rapport à des effluents qui ne se déversent pas dans le réseau d’assainissement… mais à l’air ‘’libre’’. Ce problème récurrent connu par les municipalités de Grandfontaine et Montferrand le Château nécessite d’être traité en priorité par la CAGB qui devra identifier la (ou les) source (s) des branchements défectueux et y remédier.

Terrain de foot : Monsieur le Maire et ses adjoints ont appliqué un arrête sécheresse les autorisant à suspendre l’utilisation du terrain de foot communal. Aucune date n’est prévue pour la suspension de cet arrêté.

Arrêt bus Place des écoliers : Il nous semble que le nouvel arrêt n’est pas adapté sur le plan de la sécurité. Les écoliers se réunissent sous l’arrêt officiel et traversent, en courant, cette place pour prendre le bus. Nous avons demandé que l’aspect sécurité soit mieux pris en compte.  M. le Maire rappelle : ‘’Je n’ai jamais donné l’autorisation pour déplacer cet arrêt de bus’’.

Compromis de vente Bas de la Besace. Nous avons rappelé que M. Bernard Denis devait déposer sa demande de permis d’aménager dans les 6 mois qui suivaient la signature de ce compromis. Il n’a pas déposé sa demande dans les 6 mois. Nous avons proposé d’annuler le compromis entre M. Bernard et la Mairie de Grandfontaine et demander un dédommagement à hauteur de 10% du montant de la vente. M. le Maire n’envisage pas d’appliquer cette clause.

Rédaction du compte rendu de séance du 12 novembre 2018 :

M. Lecomte, conseiller municipal, a précisé que le chemin du grand bois* a été détérioré par une société qui n’a rien à voir avec l’exploitation de la forêt et a demandé comment l’ONF peut intervenir pour demander réparation alors que cela n’entre pas dans le cadre de sa mission. Il est consigné dans ce compte rendu: ‘’Mr Lecomte rappelle qu’une société de travaux publics a détérioré et non remis en
état
.’’

Une conseillère municipale, a précisé que le chemin du grand bois était tout neuf, tout propre, il aurait pu rester tout propre si chacun en avait pris soin…ce n’est pas un drame, c’est un constat. Il est consigné dans ce compte rendu : ‘’Mme …  ajoute que ces chemins sont à entretenir régulièrement.’’

M. Claude BERNARD, conseiller municipal, a proposé que la commune rebouche ces ornières par du tout venant, nous avons demandé l’assentiment de M. le Maire qui a répondu : ‘’ on verra’’. Cette intervention ne figure pas dans le compte rendu.

Utilisez l’adresse mail ci-dessous pour remonter vos questions, remarques ou éventuels embarras avec la gestion municipale. Nous nous voulons une équipe de proposition plus que d’opposition. Par nos votes, nous privilégions le bon  fonctionnement de la  municipalité et les intérêts de la collectivité. Mais nous y faisons entendre notre voix et la vôtre.

* Chemin qui joint La Belle Etoile à Grandfontaine par le bois.

Agir à Grandfontaine vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2019